Skip to main content

À propos

À propos
Le temps que nous avons passé au sein de l’industrie éolienne nous a appris que rien ne se passe si l’on ne fait pas avancer les choses
Jens Rasmussen, CEO

Le vent coule dans nos veines. Il s’agit là de notre héritage, de notre histoire et de notre avenir.

Tout a commencé à Hobro en 1977, quand le père de Jens et Søren Rasmussen, l’électricien Ove Rasmussen, a installé sur la ferme familiale une éolienne Riisager, restaurée et connectée au réseau. Ove avait eu cette idée après avoir rendu visite à Torgny Møller, à Vrinners, dans le Jutland-Central. Ce dernier possédait l’expérience de ce type d’éolienne. Son foyer en retirait une production d’énergie respectable.

« À l’époque, les gens était encouragés à faire usage de l’énergie renouvelable, mais ils étaient peu nombreux passer à l’acte. Rien n’allait se passer si nous nous contentions seulement d’en parler », a déclaré Ove Rasmussen lors d’un entretien publié sur le livre Vindmøller i Skjellerup 1904 - 1977.

Une passion commune pour les éoliennes.

Autour de la table, la conversation allait bon train quand il s’agissait de parler du fonctionnement et des aspects techniques des éoliennes. En parallèle, Ove Rasmussen s’était impliqué au sein de la fondation de « Danmarks Vindmølleforening », depuis 1979. Jens et Søren Rasmussen ont, en quelque sorte, grandi en au rythme du secteur éolien.

Dans leur carrière, Jens et Søren Rasmussen ont tous deux choisis de suivre les traces de leur père. Søren Rasmussen n’avait que 18 ans quand il s’est lancé dans son tout premier projet d’agriculture. Il s’est ensuite lui-même formé pour devenir exploitant agricole, avant de racheter Frandsbjerg et développer sa production porcine, dès 1997.

Jens Rasmussen a suivi une formation d’électricien puis a créé son propre cabinet de conseil en 1999. La construction d’une plateforme pour un NEG Micon 750 a été l’un de ses premiers contrats. Son entreprise était alors la première à intégrer le transformateur dans l’éolienne. « En 1999, j’ai acheté ma première éolienne à Aalbæk, près de Skagen, avec mon premier salaire durement gagné en tant qu’apprenti électricien. C’était un investissement important pour moi : le remboursement de l’éolienne s’échelonnait sur cinq ans. Que se passerait-il si l’éolienne ne perdurait pas plus trois ans ? Je la possède encore et elle fonctionne toujours. Je suis donc plutôt satisfait de cet investissement », sourit Jens.

De 1996 à 2001, en marge de leurs activités professionnelles respectives, Jens, Søren et leur père, Ove, ont investi dans 12 éoliennes danoises. Jens développait son cabinet de conseil, composé de plus de 20 employés. Au Danemark, Søren se consacrait à son entreprise agricole. Néanmoins, il ne pouvait pas s’empêcher de penser que les éoliennes avaient une place importante à occuper dans son portefeuille d’investissement en pleine expansion. « En 2003, j’ai fait un voyage, le temps d’une journée, vers un parc éolien près de Berlin, en Allemagne, pour observer trois éoliennes Vestas de 2 MW. Elles étaient proposées à la vente pour un bon prix. J’ai donc téléphoné à mon père et à mon frère pour suggérer que l’on en achète chacun une. Tout ce qu’ils m’ont répondu, c’était : « Non, merci ». Ils ont probablement pensé qu’il était insensé de vouloir négocier des éoliennes à l’étranger », explique Søren. Ce dernier n’a pu se départir du rêve d’acquérir ces éoliennes en Allemagne. 48 heures plus tard, sa banque lui donnait l’accord pour acheter les trois par lui-même. Jens, allait regretter sa décision d’ici quelques semaines. Søren lui a alors laissé acheter une des trois éoliennes. Jens la possède encore à l’heure actuelle ! L’achat de ces trois éoliennes a scellé - peu ou prou - le début d’Eurowind Energy.

FV25173

« L’industrie éolienne a originellement émergé au sein de mouvements populaires, dans une empreinte d’idéalisme. Pour nous, cela n’a jamais été le cas. Dès le départ, nous avons envisagé ces éoliennes comme un moyen naturel de produire de l’énergie. »

Le marché allemand

Les deux frères ont contacté Jakob Kortbæk, un avocat, qui a longtemps organisé l’achat et la vente d’éoliennes en Allemagne. Ils s’entendaient très bien et partageaient la même vision des affaires. Tous les trois ont fondé Eurowind Energy en 2006 pour se concentrer sur le marché allemand. Les éoliennes pouvaient y être achetées à meilleur prix qu’au Danemark. En pénétrant sur le marché allemand, Jens, Søren et Jakob ont entraîné dans leur sillage des investisseurs danois souhaitant investir dans le secteur, en Allemagne. Au Danemark, les parts investies dans l’achat d’éoliennes allemandes bénéficiaient d’un amortissement fiscal.

CPH1529

« Un virage s’est clairement opéré pour Eurowind Energy, car nous sommes passés du statut de simple acheteur à également celui de développeur de projets éoliens au Danemark [...]. »

De 2006 à 2009, le trio a voyagé en Allemagne pour acquérir des éoliennes allemandes. Au début, avant tout achat potentiel, ils veillaient à visiter ensemble chacun des sites pour évaluer la direction du vent. « Nous passions de longues heures assis en voiture sur l’autoroute allemande à discuter d'éoliennes. Choisir d’aller en Allemagne était un choix risqué. Mais c’est parce que nous avons devancé le marché danois que nous sommes si résistants globalement à l’heure actuelle. En même temps, notre expérience au Danemark nous a permis de nous développer plus rapidement en Allemagne », observe Jens.

Pendant ce temps au Danemark, le paysage politique évoluait. L’accent était mis sur le changement climatique et le recours aux énergies renouvelables était en pleine expansion. L’équipe a réellement fait son entrée sur le marché danois en 2008-2009. Le réseau de Søren dans le monde de l’agriculture a été d’une grande force. « Un virage s’est clairement opéré pour Eurowind Energy, car nous sommes passés du statut de simple acheteur à également celui de développeur de projets éoliens au Danemark. La première que nous avons engagée au Danemark était un exploitant agricole. Nous avons augmenté le nombre d’anciens agriculteurs dans notre département danois, car les éoliennes sont souvent situées sur les terres d’exploitants agricoles », ajoute Søren.

En 2009, Jens est rentré au Danemark pour devenir le PDG d’Eurowind Energy. L’entreprise, jusqu’alors nichée dans une ancienne usine de biscuits, a déménagé pour occuper l’actuel siège social, situé à Hobro. À l’époque, les locaux pouvaient déjà accueillir une centaine d’employés. Jens constate : « Nous étions dix au début. Nous avons vite rencontré un tel succès que nous avons pu engager plus. Ces personnes talentueuses négocient les locations de terrain, l’obtention des permis de construire... Tout ce qui est nécessaire pour que les projets éoliens soient approuvés. Les choses ont continué à se développer, et nous avons agrandi notre entreprise en Pologne en 2010 et en Roumanie en 2011 .

De 2009 à 2016, l’entreprise d’Hobro a doublé de taille. Nous prévoyons de nous agrandir toujours plus. Nous avons inauguré un bureau au Portugal en 2016, pour multiplier les projets photovoltaïques dans le sud de l’Europe. Nous avons également commencé à faire affaires en Italie et en Espagne. Un bureau suédois existe depuis 2016, décrochant un portefeuille de développements toujours plus important. En 2018 , nous sommes devenus co-propriétaires du développeur éolien français VENTELYS Energies Partagées. Cette société développe des projets éoliens dans l’Hexagone. Aussi, nous avons pénétré le marché bulgare dès 2019, jusque’à établir en 2021 notre entité bulgare, EURA Energy AD, avec Renalfa AD.

FV25070

« Nous n’avons jamais envisagé « l’énergie renouvelable comme une alternative ». À nos yeux, ce sont toutes les autres formes d’énergie qui sont les formes alternatives [...] ».

En 2019, Eurowind Energy a fusionné avec Eniig Renewables. Cela nous a permis de nous développer encore davantage. Dans ce sillage, nous avons accentué nos activités au Royaume-Uni. La même année, nous avons acquis le développeur éolien allemand Wenger-Rosenau Windenergie GmbH & Co. KG.

Nous avons également racheté SE Blue Renewables à PFA et Norlys, qui a ce moment-là avait 184 MW en exploitation ainsi que le projet Overgaard Wind Park avec 26 éoliennes.

En 2020, Norlys et Eurowind Energy ont fondé ensemble Norlys Energy Trading, une centrale européenne dédiée au commerce d’énergie. Nous avons ouvert un bureau en Slovaquie en 2020.

En 2021, Eurowind Energy a fondé la filiale américaine Eurowind Energy USA LLC. L’ancien Directeur national pour le Danemark, Bo Schøler, est nommé Président de la filiale américaine. Nous avons fait notre entrée sur le marché finlandais en ouvrant notre bureau à Helsinki en 2021.

Selon Jens et Søren, ce chemin est loin d’être achevé : « L’industrie éolienne a originellement émergé au sein de mouvements populaires, avec une empreinte d’idéalisme. Pour nous, cela n’a jamais été le cas. Dès le départ, nous avons envisagé ces éoliennes comme un moyen naturel de produire de l’énergie. Pour nous, c’était une méthode naturelle pouvant être commercialisée. Nous avons entendu pendant si longtemps les politiciens prétendre que nous ne pouvons pas nous permettre d’opérer une transition écologique. Quelques années plus tard, le discours avait changé. Il fallait y parvenir à tout prix », relève Søren. Jens renchérit : « Nous n’avons jamais envisagé « l’énergie renouvelable comme une alternative ». À nos yeux, ce sont toutes les autres formes d’énergie qui sont les formes alternatives ». Le temps passé sur le terrain de l’industrie éolienne nous en a tellement appris, à commencer par le fait que rien ne se passe si l’on ne fait pas soi-même avancer les choses. Au fil des ans, nous avons bâti une culture forte avec des employés très compétents. Le capital ne sera jamais une entrave à notre potentiel de croissance si les ressources humaines sont présentes. »

Notre vision globale est claire : nous souhaitons jouer un rôle important dans le futur sociétal de l’énergie. La transition écologique est fondée sur un effort soutenu et précis pour développer, construire, exploiter et optimiser une énergie renouvelable, tout en assurant une intégration des nouvelles solutions technologiques dans le secteur de l’énergie renouvelable (technologies PtX) dans nos parcs.

Un partenariat pour l'avenir

Eurowind Energy est dans un partenariat associé à 50% avec Norlys.

Responsabilité sociale de l’entreprise

Face aux défis de l’avenir du système électrique, notre entreprise se concentre sur des solutions pionnières.

Notre ambition est d’améliorer la qualité de vie de tous. Créer un monde alimenté par les énergies renouvelables offre à tous un meilleur avenir, plus propre. Notre RSE (responsabilité sociale des entreprises) joue un rôle vital dans notre mode de fonctionnement et dans nos opérations. Nos valeurs fondamentales en sont issues. Elles façonnent notre travail au quotidien, comme nos objectifs futurs.

Responsabilité sociale de l’entreprise
Littlebighelp Children3
FV25033

Board of Directors

Chairman of the Board: Gert Vinther Jørgensen

Deputy Chairman: Søren Rasmussen

Deputy Chairman: Mads Brøgger

Member of the Board: Jens Ove Nautrup Simonsen

Member of the Board: Bo Lynge Rydahl

Member of the Board: Klaus Steen Mortensen

Member of the Board: Jakob Kierkegaard Kortbæk

 

Executive Board:

Jens Rasmussen: CEO

Uffe Bak-Aagaard: CFO